Qui suis-je ?

Jennifer CHAPUIS

Professeure de Yoga certifiée 500h

Formation

Membre de la Viniyoga Fondation France. Cette structure se donne pour mission de transmettre le yoga selon l’enseignement de T. Krishnamacharya.

2016 à 2020 : Formation de Professeur de Yoga VINIYOGA auprès de Bernard BOUANCHAUD et de Martine DUCHON 500 heures de cours et 25 heures de suivi pédagogique individuel réparties sur quatre ans.

  • Niveau 1 et 2 :
    – Théorie et pratique des principales postures (āsana) et techniques respiratoires (prāṇāyāma)
    – Philosophie du yoga selon le Yoga-sūtra de Patañjali
    – Anatomie et physiologie appliquées au yoga
  • Niveau 3 et 4 :
    – Suite du programme technique, textes anciens et
    physiologie
    – Pédagogie appliquée au cours collectif et au suivi
    pédagogique individuel
    – Approche de la santé par le yoga (base de la yogathérapie) selon la médecine āyurvédique

2021 à aujourd’hui : Post-formation auprès de Bernard BOUANCHAUD et de Martine DUCHON.

2023 : Formation yoga enfant, lignée VINIYOGA.

Découverte du yoga

C’est en 2012 lorsque je rentre d’un voyage de quatre mois en Asie du sud-est que je découvre le yoga. De retour à Paris, je suis hébergée chez un ami,
la reprise est difficile, c’est l’hiver, je ne sais pas dans quoi travailler et je ne sais pas quoi faire de mon bagage universitaire. Pour m’occuper et me changer les idées, je décide de m’inscrire à un cours de yoga dans le quinzième arrondissement de Paris ou je réside. J’ai accroché immédiatement, mais pas pour les mêmes raisons qui m’animent aujourd’hui.

En 2014, je suis en couple avec cet ami qui m’a hébergée. Raz le bol de Paris, de la densité de population et de mon rythme de vie. Passionnée depuis toujours de montagne, de nature, de lac et de nage, nous décidons de venir nous installer dans ma région d’enfance, la Savoie. Les deux choses qui me manquent sont mes amis restés à Paris et mes cours de yoga avec ce professeur que je pensais ne pas pouvoir remplacer. Sans conviction, je me mets tout de même à chercher sur Internet et je me décide pour un couple de yogi qui enseigne le viniyoga. C’est la révélation et je trouve à ce moment là que ce « type de yoga » me convient parfaitement.

C’est ici que j’ai su que qu’était vraiment le yoga, ma vision du yoga tel que je le connaissais jusqu’à ce moment là change.

 Je commence à entrevoir alors tout un panel d’outils disponibles, pour mes propres besoins d’une part mais aussi pour les autres, et non plus seulement des mouvements de yoga isolés et sans cohérence les uns avec les autres. C’est alors que je voulais en savoir davantage et que j’ai décidé de suivre une formation dans cette même lignée. Je sentais que quelque chose résonnait en moi, comme un chemin à suivre qui se dessinait devant mes yeux sans vraiment savoir ni pourquoi ni comment.

Début 2016, j’ai rendez-vous à Palaiseau à trois heures de train et une heure de RER de chez moi chez un certain Bernard BOUANCHAUD, élève de T.K V. DESIKACHAR. Nous commençons à discuter, puis, moi qui pensais venir me renseigner sur une formation, je ressors de mon rendez-vous avec une pratique personnelle quotidienne, « un état des lieux » de ma personne en quelque sorte.

De future élève, me voici devenue une patiente.

Je repars de chez lui assez surprise mais convaincue, je venais de trouver mon formateur et j’allais commencer la formation quelques mois plus tard.

J’ai vécu quatre années de formation riches en apprentissage, en rencontres et en émotions…  Le yoga n’est pas une chose qu’on peut ajouter à sa vie sans procéder à des changements majeurs. Si il peut nous permettre de se découvrir soi-même et d’aller vers un mieux-être, il conduit en nous une profonde modification de nos comportements et de nos habitudes (…).

Ma formation de professeur de yoga s’achève en 2020, s’en suit une pause d’un an car je deviens maman en 2021 d’un merveilleux petit être qui a choisi le nid du yoga pour s’installer. En parallèle je quitte mon emploi de chargée e-commerce qui ne m’apporte plus aucune satisfaction.

C’est début 2022 que je me lance officiellement en tant que professeure de yoga, d’abord comme remplaçante puis à temps plein dans plusieurs associations à proximité.  

Si l’investissement doit être total tout au long d’une formation de yoga, il ne s’arrête pas au terme du cursus, à ce stade, l’apprenti yogi n’en est qu’au début de son apprentissage mais d’ores et déjà les premières graines de yoga ont été semées.

YS I.1 - atha yogānusāsanam, le commencement...